Appel à la grève renouvelé : 27 Janvier au 2 Février

Une semaine de mobilisation supplémentaire s’est écoulée et alors que le mouvement de contestation ne cesse de grandir dans toute la France, rejoint par de nouveaux corps de métier, le gouvernement continue d’ignorer le refus catégorique exprimé. Pire encore, la loi a été adopté au conseil des ministres vendredi dernier !

Mais il est encore temps d’agir pour empêcher cette réforme d’advenir. Elle doit en effet encore passer à l’examen de ses mesures (à partir du 3 février) et passer à l’Assemblée Nationale à partir du 17 février. Le STJV renouvelle son appel à la grève, du 27 Janvier au 2 Février 2020 inclus. Cet appel sera potentiellement reconduit à l’issue de cette période.

Les organisations syndicales auxquelles se joint le STJV appellent à faire du mercredi 29 janvier, veille de la conférence de financement du projet de réforme, une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles.

Il est plus que jamais important de se mobiliser contre ce gouvernement et ce projet de réforme. En parallèle de celui-ci, le gouvernement choisit de soustraire de la comptabilisation nationales des élections municipales les communes de moins de 9000 habitants (ce qui représente 52 % de la population française), biaisant en sa faveur la coloration politique apparente de la France. De même, la loi ‘contre la haine’ a été modifiée de manière drastique afin que la police puisse exercer une censure rapide sur Internet en général sans l’aval d’un juge. Cette loi risque d’introduire une censure généralisée de toutes les organisations et personnes mobilisées contre le gouvernement. Ces décisions font reculer la démocratie, et il n’est pas nécessaire de se rendre en dictature pour le constater et exprimer notre opposition.

Nous rappelons que cet appel couvre le champ d’action du STJV dans le secteur privé, et concerne donc toute personne employée par une société d’édition, de distribution, de service et/ou de création de jeu vidéo ou matériel pour le jeu vidéo quel que soit son poste ou son statut et quel que soit le type de production de sa société (jeux consoles, PC, mobile, serious games , expériences VR/AR, moteurs de jeu, services marketing, consoles de jeu, streaming, etc.), ainsi que tout·e·s les enseignant·e·s travaillant dans des écoles privées dans des cursus en lien avec la production vidéoludique. Pour toutes ces personnes, et puisqu’il s’agit d’un appel national à la grève, aucune démarche n’est nécessaire pour se mettre en grève : il suffit de ne pas venir travailler les jours où vous souhaitez faire grève.

Pour les personnes ne pouvant participer à cette grève mais désireuses de soutenir l’effort, il est possible de faire un don à la caisse commune qui sera reversé aux personnes mobilisées via le lien suivant : https://www.lepotcommun.fr/pot/solidarite-financiere

Nous vous invitions à vous organiser localement, dans les assemblées locales et sections syndicales du STJV mais aussi dans les autres syndicats, associations et collectifs locaux. Nous invitons également les personnes en freelance, créateur·ice·s de contenu, étudiant·e·s, chercheur·se·s, membres de sociétés coopératives de production et chômeur·se·s à se mobiliser et se joindre à nous lors des manifestations et rassemblements qui viendront.