Mobilisation pour les retraites – Caisse de grève du STJV

Lors du mouvement contre la réforme des retraites en 2019/2020, le STJV s’était engagé dans la grève et avait finit, après plusieurs semaines, par recourir à la caisse de grève intersyndicale tenue par la CGT Info’com (qu’on remercie encore chaleureusement) pour compenser les salaires de ses adhérent‧es qui en avaient besoin. Pour le mouvement de 2023, nous comptons nous organiser plus tôt et créons notre propre caisse de grève interne.

À quoi ça sert ?

Les heures et jours de grève ne sont pas rémunérés. Cela limite le nombre de personnes qui peuvent se mobiliser sur les mouvements de grève et, pour celleux qui le peuvent, cela peut vite représenter un coût financier important.

Pour limiter ces problèmes et permettre aux travailleur‧ses de se mobiliser largement, on fait appel à la solidarité et au collectif en créant des caisses de grèves, des fonds qui sont reversés aux grévistes qui en ont le plus besoin.

Comment donner ?

La caisse de grève du STJV est constituée en partie d’argent issue d’un fond de grève interne, alimenté par une petite partie des cotisations des adhérent‧es, mais reste majoritairement tributaire de dons.

Pour participer à la caisse de grève du STJV, il vous suffit de faire un virement sur le compte du STJV dédié aux caisses de grève, dont voici les coordonnés :
IBAN : FR76 1027 8060 3100 0207 2930 259
BIC : CMCIFR2A

Pour simplifier les comptes et l’identification des dons à la caisse de grève, pensez s’il vous plait à mentionner « caisse de grève » dans le libellé de votre virement.

Nous ferons un suivi public régulier du montant de la caisse de grève, et de sa répartition.

Comment ça marche ?

Régulièrement tout au long du mouvement de grève, le STJV recensera les grévistes en interne et dans les entreprises où le syndicat a des sections syndicales, afin d’évaluer les besoin d’indemnisation, et récupérer les informations nécessaires pour faire ces indemnisations.

Après chaque recensement, les grévistes déclaré‧es sont invité à décider collectivement et démocratiquement de la répartition des fonds disponibles, en prenant en compte les informations à leur disposition, les besoin de chacun‧e et les suites du mouvement.

Qu’est-ce qu’on fait de l’excédent, s’il y en a à la fin ?

De la même manière, en cas d’excédent dans la caisse de grève, les adhérent‧es du STJV décident collectivement de qu’en faire : en reverser tout ou à partie à d’autres caisses de grèves, au fond de grève interne du STJV pour de futurs mouvements, à des associations, etc.

Dans un effort de transparence, ces décisions seront rendues publiques.

Comptes
STJV.fr - Le Syndicat des Travailleurs et Travailleuses du Jeu Vidéo
Site hébergé par OVH - 2 rue Kellerman - 59100 Roubaix - France